PageRank Actuel

Retour au sommaire
L'action des jambes - Equitation - Rider passion, la passion du cavalier
L'ACTION DES JAMBES





Le rôle des jambes du cavalier

A cheval, les jambes permettent au cavalier de s'équilibrer, mais surtout d'encadrer, solliciter, diriger et rassurer le cheval.
En fonction de cela, il y a de multiples manières d'agir avec ses jambes et à des moments précis.

La première règle pour être efficace est d'avoir les jambes parfaitement en place :
  • Les jambes relâchées tombent naturellement à la verticale. Elles ne doivent jamais être plaquées ou serrées
  • Les cuisses sont dans le prolongement du buste - angle cuisse/tronc le plus ouvert possible.
  • Les genoux, pas serrés, sont légèrement ouverts
  • Les chevilles sont souples, les talons ni remontés, ni descendus
  • Les pieds sont parallèles au corps du cheval, reposant simplement au premier tiers, par leur propre poids, sur les étriers
Améliorez l'ensemble de votre attitude…Epaules / Ischions / Talons sur la même ligne...vos jambes seront en place.



Le fait de descendre à excès les talons font mécaniquement basculer les jambes en avant. Par conséquent, la stabilité et la fixité des jambes sont remis en cause.

Par ailleurs, les jambes en avant rejete également le buste vers l'arrière. C'est tout le corps qui est ainsi impacté.


Doit-on serrer les jambes à cheval
NON ! La solidité à cheval ne dépend pas de la force des jambes mais de l’équilibre général du cavalier.

Serrer les jambes et/ou donner des jambes avec vigueur fatigue, décourage et épuise le cavalier. Pour autant, ces actions ne provoquent pas le mouvement en avant mais contracte, et lasse le cheval.
Les actions opportunes, rapides et décontractées sont bien plus efficaces, économiques et discrète.

Action des jambes pour créer l'impulsion
Les jambes seules ne font pas avancer réellement le cheval. L’impulsion est un état d’esprit du cheval. Les jambes indiquent la volonté du cavalier et doivent rester relaxées.
Ne pressez jamais les jambes, mais agissez de façon discontinue:touchez…relâchez…touchez
Elles doivent agir,si possible, en coordination avec chaque postérieur (jambe droite > postérieur droit, jambe gauche > postérieur gauche).


Action des jambes pour diriger
Dans le cas d'une incurvation simple :
La jambe intérieure donne le pli en agissant à la sangle.
La jambe extérieure contrôle les hanches soit pour les tenir, soit pour les chasser en agissant en arrière de la sangle(par exemple lors d'une hanche en dedans..).

Action des jambes pour encadrer
Présentes de chaque côté les jambes du cavalier forment un cadre à ne pas franchir pour le cheval. Lors d'exercices de précision de tracé, c'est une aide majeur.
Lorsque le cheval est hésitant sur sa direction, les jambes rassurent le cheval et forme un rail à suivre. (cas du jeune cheval par exemple).




voir également :
  • Définition des aides
  • Utilisation des aides
  • La jambe isolée
  • Les effets de rênes


  • Dernière modification le 02/08/2014 19:01



    Taille du texte: Couleur:
    :angel: :banana: :biggrin: :burnt: :bye: :confused: :cool: :cry: :devil: :eek: :exclaim: :idea: :insane: :lol: :love: :lover: :mad: :mrgreen: :neutral: :no: :question: :redface: :rolleyes: :sad: :sleeper: :surprised: :trampoline: :wink:
    Votre pseudo: Votre mail: Appréciation:
    Saisissez le mot de sécurité suivant MpWkepR
    Votre message:

    ScrattChipS, le 26/09/2015 à 22h16 10/10
    Bonjour ! ou plutôt bonsoir ! ^^'

    cavalière débutante, je passe mon temps à la recherche de lectures pour améliorer ma monte et mon contact avec les chevaux, pour mieux les comprendre.
    Je suis tombée sur votre site en cherchant comment utiliser les jambes au mieux.


    j'ai d'abord une question : quand on cherche à "ralentir" le pas, ou une autre allure, sans passer à l'allure inférieur, simplement en modifiant l'amplitude, comment doivent être utilisées les jambes ?



    ensuite j'aurais besoin d'un éclaircissement. Dans un article sur l'utilisation des aides, vous marquez :
    "Dans tous les cas, les jambes doivent rester au contact pour agir au moment voulu et ne pas surprendre le cheval par une action brusque."

    cependant dans l'article sur l'utilisation des jambes, il est dit :
    "Doit-on serrer les jambes à cheval
    NON ! Les actions opportunes, rapides et décontractées, où la jambe touche avec tact et s'écarte immédiatement après, sont efficaces, économiques et discrètes "


    je comprend qu'il y a une subtilité entre "serrer" et "rester au contact" mais pourriez- vous clarifier ? est-ce qu'il s'agit, comme vous le dites plus loin d'un contact permanent discontinu ?
    mais à ce moment là, une action "rapide" aura tendance à être efficace à cause d'un effet de "surprise", non ?


    merci beaucoup pour toute réponse apportée !